Ali Akbar Onanga Y’Obégué : « Jean Ping est un menteur invétéré pathologique »

Au 8e étage du Radisson Blue, cinq personnalités, non moins des moindres du Parti Démocratique Gabonais (PDG) ont dit leur exaspération du leader de l’Opposition. Pacôme Moubelet, Blaise Loimbet, Alain Claude Bilie By Nzé, Simon Ntoutoume Emane et Ali Akbar Onanga Y’Obegue n’ont pas ménagé Jean Ping. Pour eux, l’élection présidentielle du 27 août dernier est passée, place devrait être au travail.

A l’exception d’un absurde déni, la crise poste électorale est loin d’avoir été vidée. Pour s’en convaincre, l’observation de l’actualité politique devrait suffire. Vendredi 28 juillet courant, réunis au sein d’un mouvement non encore défini, les membres du PDG suscités y sont allés de toute leur ferveur. Pour eux, « l’élection présidentielle est passée » et, Jean Ping devrait se rendre à l’évidence.

Intervenant, Ali Akbar Onanga Y’Obegué, secrétaire général du gouvernement, outré des interventions du numéro Un de l’Opposition diffusées à grande s’échelle s’est insurgé : « Jean Ping est un menteur, un vrai menteur, c’est un menteur invétéré pathologique. Cet homme n’est pas normal ». Et : « Il est dans le déni, alors que l’élection présidentielle est passée(…) Ping ne fait pas de la politique. S’il faisait de la politique, il se serait rendu compte que l’élection est derrière nous ».  

« Il veut semer la mort dans notre pays et incarne le mensonge… » a-t-il poursuivi, quelque peu écœuré du succès que rencontre les propos du principal adversaire d’Ali Bongo Ondimba au près des populations.   

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *