«Allez dire la bonne nouvelle! Et dites aux populations que le président se porte bien» dixit Maganga Moussavou.

Une déclaration faite la veille, mardi 4 décembre par le vice-président de la République, Pierre Claver Maganga Moussavou, à son arrivée de Rabat au Maroc.

C’est à l’atterrissage de l’aéroport Léon Mba, à Libreville que la délégation officielle conduite par Maganga Moussavou, vice-président de la République, a rassuré l’opinion nationale et internationale sur l’évolution positive de l’État de santé du Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba.

«Nous l’avons vu. Nous l’avons touché», a affirmé Pierre Claver Maganga Moussavou. Et: « et nous espérons être à la hauteur pour qu’il puisse recouvrer pleine santé et nous revenir requinqué ».

À cet effet, le gouvernement et la présidence de la République doivent se mettre au travail afin de rassurer le peuple gabonais en leur apportant le minimum pour assurer la paix et la sérénité.

Pierre Claver Maganga a par ailleurs remercié sa majesté le Roi Mohammed VI pour le confort qu’il apporte à son frère, Ali Bongo Ondimba, Chef de l’État.

Prenant la parole à son tour, Emmanuel Issoze Ngondet, premier ministre, a lui également confirmé que le chef de l’État se porte plutôt bien.

«Le processus de sa rééducation évolue très rapidement et positionnement. Le chef de l’État est conscient. Il reconnait ses interlocuteurs. Il voit bien. Il parle bien. Sa modulation de temps est Bonne. Nous avons été rassuré et apaisé en sortant de cette audience», renchéri-t-il.

«Le chef de l’État n’a eu qu’un mot. C’est la paix et la stabilité du Gabon. Il nous a demandé de tout mettre en oeuvre chacun dans les responsabilités qui sont les siennes. Et nous allons nous y atteler en conformité avec les règles applicables à la matière», à conclu le premier ministre.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *