« Alliance objective « : Un aveu de trahison de Bruno Ben Moubamba?

Sur sa page Facebook officielle , l’ex vice-premier ministre , sous le gouvernement Issoze Ngondet avoue battre en brèche très bientôt, son « alliance objective  » passée avec le chef de l’État. Pour beaucoup, cette énième sortie de Bruno Ben Moubamba sonne comme un aveu de trahison .

À toute comparaison près , la politique c’est du théâtre. En se résolvant de mettre un terme à son « alliance objective «  passée avec Ali Bongo peu après les assises d’Angondjé en 2017, Bruno Ben Moubamba promet des sorties outrancières dans les tous prochains jours.
De l’avis de nombreux compatriotes, le leader de l’Alliance pour le Changement et le Renouveau (ACR) ne manque pas une occasion pour attirer les coups de projecteurs. « Que va-t-il dire ou faire qui soit crédible ? Moubamba est simplement un opportuniste, en quête de leadership politique » analyse Ondo Édouard , un compatriote . Et: « Quelqu’un qui a occupé de hautes fonctions dans le pays doit avoir un devoir de réserve . Un pacte reste un pacte, et ne saurait être modifié unilatéralement comme ça au gré des circonstances . C’est ici un enfantillage » conclut-il .
Sur sa publication , le leader de l’ACR promettait la rupture de cette alliance pour « l’honneur et pour l’histoire ». Un motif jugé pas très convainquant.

Joseph Mundruma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *