Cabale Politique : la réplique du Madore face aux détracteurs de Nourredine Bongo Valentin 

Considéré comme un des soldats du pouvoir et défenseur patenté d’Ali Bongo Ondimba, chef de l’État, le président du mouvement Ali doit rester (Madore), Symphore Ekomi Ekomo, pseudonymement appelé, Ramsès Ekomi, a répliqué, mercredi 15 Janvier 2020, à Libreville, à la plainte de la société civile portée contre Noureddine Bongo Valentin, coordonnateur général des affaires présidentielles.

«En ma qualité de soldat du pouvoir et défenseur patenté du régime de son Excellence Ali Bongo Ondimba, je ne pouvais en aucun cas me taire face à ce que je considère comme une nouvelle sortie de piste, elle aussi incontrôlée comme les autres, c’est-à-dire cette énième provocation de l’opposition, parce que c’est bien qui se cache derrière la société civile», a lancé vertement, Ramsès Ekomi, lors d’un point-presse.

Le président du Madore a indiqué dans sa déclaration que Noureddine Bongo Valentin qui est un haut commis de l’État, de par ses nouvelles fonctions, a le droit de revendiquer le respect de sa personne et de son honneur. Il a également le droit d’exiger des respects scrupuleux de la considération de sa personne, a-t-il dit.

«Si j’avais quelque chose à dire à Monsieur le coordonnateur des Affaires Présidentielles, c’est lui demander de bien vouloir se mettre au dessus de toutes ces affabulations et de ces montages dont le seul but est celle de salir tout en salissant au passage l’image de notre pays», a ajouté, Symphore Ekomi Ekomo.

Par ailleurs, le leader en chef du M’adore, a salué au passage l’initiative du président de la République, Ali Bongo Ondimba, d’avoir placé à ces côtés Nourredine Bongo Valentin, en qualité de coordonnateur des Affaires Présidentielles.

Dans cette optique, il a invité Nourredine Bongo Valentin à compter sur le soutient des jeunes, particulièrement, ceux du mouvement Ali Doit Rester (Madore).

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *