« Celui qui boude… bouge »: Le propos cinglant de BLA

Au sommet de l’Etat, l’heure n’est plus à la plaisanterie. À l’occasion de sa tournée dans les neuf provinces du pays, Brice Laccruche Alihanga désormais messager d’Ali Bongo Ondimba, n’a pas manqué de le rappeler. Un propos qui sonne comme un ultimatum à ceux qui voudraient sortir des rangs. « Celui qui boude…bouge ». C’est le propos de Brice Laccruche Alihanga, avancé dans l’optique de faire comprendre que désormais, l’heure n’est plus aux convenances personnelles mais plutôt, au travail, ce pour l’amélioration des conditions de vies des populations. Aujourd’hui, évaluation faite, les besoins en termes de développement sont perceptibles. Pour l’émissaire du chef de l’État, pas question de dormir sur les lauriers. Les populations attendent des résultats, il faut les leur apporter. Pour atteindre ces objectifs et besoin de développement, le président de la République n’hesitera donc pas à mettre sur la touche quelques irréductibles. C’est le cas désormais. Les prochains mois s’annoncent donc décisifs. Joseph Mundruma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *