Chômeurs: Le gouvernement appelé à prendre des mesures urgentes afin de restaurer la création d’emploi 

L’impact des mesures de relance économique, notamment celles du conseil des ministres du 21 juin 2018, interdisant le recrutement à la fonction publique, l’organisation des concours, etc, est très douloureux pour le chômeur gabonais et nécessite la mise en place des mesures d’accompagnement plus probant et rassurant. A déclaré le porte-parole de l’association des chômeurs du Gabon, Nnomengone Ella, invitant le gouvernement sur l’urgence d’agir dans le sens de la création d’emploi.

Ces mesures, a-t-elle dit, affectent rudiment les projets de vie. «D’ailleurs, nous estimons qu’au-delà du caractère juridique de sa décision, la Cour Constitutionnelle, en les invalidant, à la suite de la requête formulée par Dynamique Unitaire, en octobre dernier, a fait montre de solidarité citoyenne à l’endroit des chômeurs, l’une des catégories sociales les plus faibles de notre pays», à indiqué Nnomengone Ella, lors d’un point-presse animé mercredi, à la maison Georges Rawiri.

Pour elle, c’est l’occasion de rendre un hommage mérité au président de la Cour Constitutionnelle, Marie-Madeleine Mbourantsuo. Poursuivant que son rôle social doit être davantage exploité dans le maintien de l’ordre social, pour l’intérêt des gabonais.

«C’est donc pour nous le lieu de condamner toute forme de violence visant à affaiblir cette Cour ou toute autre institution de la République», a martelé le porte-parole de l’association des chômeurs du Gabon, soulignant qu’une République digne doit éviter d’ériger la menace en règle de conduite. Elle privilégie, en revanche, le dialogue pour un développement plus harmonieux et un vivre-ensemble concerté.

Le gouvernement devrait surseoir les mesures du 21 juin dernier comme le recommande la Cour Constitutionnelle. Car combattre le chômage c’est rouvrir les recrutements et les concours à la fonction publique.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *