CNSS: le mouvement national des chômeurs du Gabon indexe le gouvernement

Le mouvement national des chômeurs du Gabon, par la voix de son sécrétaire général, Joel Yannick Nguema Ellang, a critiqué le gouvernement face au laxisme dont il fait montre dans l’application des textes regissant le code de sécurité sociale en République gabonaise au sujet du paiement des pensions.

«Aujourdhui, madame Assélé Nicole se base sur la loi, et nul n’est au-dessus de la loi, nous attendons la réaction et les excuses du gouvernement vis-à-vis des retraités et des partenaires sociaux», s’est indigné Joel Yannick Nguema Ellang, lundi, lors d’une déclaration à la maison Georges Rawiri.

Pour lui, si cela n’est pas fait «nous demandons aux retraités d’envahir la primature car c’est à cause du gouvernement que la loi que brandi madame Assélé Nicole aujourd’hui n’a pas été modifiée».

Le sécrétaire général du mouvement national des chômeurs du Gabon pense que la situation entre des retraités et la caisse nationale de sécurité sociale doivent faire l’objet des débats sérieux et sereins dans un cadre juridique bien défini.

Le paiement au trimestre de la pension des retraités est la seule solution possible pour sauver l’avenir de la CNSS. A-t-il conclu.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *