Comment Biendi Maganga Moussavou a boudé les PME-PMI pour l’Agriculture (Les possibles raisons)

Lors de sa première nomination en tant que ministre de la Promotion des Investissements, des Partenariats publics-privés et des PME/PMI, Biendi Maganga Moussavou serait rentré dans tous ses états, selon une source digne de foi. Le fils du vice-président aurait été vert de rage, pour n’avoir pas été maintenu à l’Agriculture. Les raisons de cette gaminerie ci-dessous.

Selon une source, peu après la révélation officielle de l’équipe gouvernementale devant accompagner Julien Nkoghé Bekale, Biendi Maganga Moussavou aurait été outré de sa nouvelle nomination.

Et pour cause, les enjeux éloquents liés au poste de ministre de l’Agriculture. Le gouvernement réaménagé le 12 janvier dernier, Maganga Moussavou fils a été reconduit à la tête du ministère de l’Agriculture.

Un coup de théâtre, visiblement à son avantage.

Selon toute indication, une importante institution internationale œuvrant dans l’agriculture devrait accorder, dans les tous prochains jours, un peu plus de 60 milliards au secteur.

Une somme qui a dû faire pâlir le jeune ministre.

Joseph Mundruma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *