Congrès extraordinaire du CLR: un nouveau visage Nicole Asselé aux commandes

Le congrès extraordinaire du centre des libéraux réformateurs (CLR, majorité présidentielle), tenu à Libreville, a conduit Nicole Asselé à la tête du parti.

Les rideaux sont tombés samedi 14 Septembre courant, sur un congrès attendu depuis deux semaines par les militants et sympathisants du CLR, parti politique fondé par Jean Boniface Asselé en Septembre 1994.

Le bureau du parti qui a depuis sa création été dirigé par son président fondateur, Jean Boniface Asselé, a donc cédé la place à une nouvelle structure avec à la tête, sa fille, Nicole Asselé en qualité de déléguée générale du Centre des Libéraux Réformateurs.

«L’histoire retiendra comme une marque indélébile, qu’après avoir combattu le bon combat durant plusieurs années, un leader politique a librement et pacifiquement procédé à la mise en place d’un processus qui préfigure une relève et compétente», a déclaré, Nicole Asselé, nouvelle promu.

«Le challenge est à la fois palpitant et lourd de responsabilité. J’accepte volontiers de relever le défi que je ne pourrai qu’avec le concours de chacun des maillons du directoire et des militants du parti», a-t-elle indiqué, avant de lancer un appel à toutes les personnes de bonne moralité désireuses à intégrer la barque du centre des libéraux réformateurs pour l’avenir du Gabon.

Notons que c’est en marge des festivités de son vingt cinquième anniversaire que Nicole Asselé a été porté à la tête du directoire du Centre des Libéraux Réformateurs, parti républicaine et social pour l’émergence.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *