Convalescence d’Ali bongo/FPG: Gérard Ella Nguema lance une caravane de l’«interpolation: la paix jusqu’au bout»

Le front patriotique gabonais (FPG) de Gérard Ella Nguema a annoncé Dimanche, une caravane dite de «l’interpolation: la paix jusqu’au bout», dans les quartiers de la Capitale gabonaise, ainsi qu’à l’intérieur du pays.

À l’occasion d’une conférence-débat animé par ses soins autour du thème: «La Cour Constitutionnelle a-t-elle violé la Constitution ?». Le leader du FPG, estime qu’après plus de 120 jours d’indisponibilité du président de la République, les autorités compétentes doivent se designer pour saisir la Cour Constitutionnelle afin de faire constater la vacance de pouvoir.

Vue dans la salle des militants et sympathisants du FPG

Pour lui, et selon l’article 13 de la constitution qui dispose qu’«en cas de vacance de la Présidence de la République pour quelque cause que ce soit ou d’empêchement définitif de son titulaire, constaté par la Cour Constitutionnelle saisie par le Gouvernement statuant à la majorité absolue de ses membres, ou à défaut par les bureaux des deux chambres, le Président du Sénat exerce provisoirement les fonctions du Président de la République, ou en cas d’empêchement de celui-ci dûment constaté par la Cour Constitutionnelle saisie dans les mêmes conditions, le Premier Vice-président du Sénat».

Face à cette situation, Gérard Ella Nguema souligne qu’il est anormal de rester insensible à ce climat sociopolitique qui, selon lui, ne cesse de se dégrader. Raison pour laquelle cette campagne de sensibilisation qu’il va entamer dans les prochains jours, doit permettre aux compatriotes à réfléchir aux solutions idoines pour l’avenir du pays.

Pour rappel, le président de République, Ali Bongo Ondimba victime d’un accident vasculaire cardiaque(AVC), le 24 Octobre 2018, à Riyad, en Arabie Saoudite, poursuit sa convalescence à Rabat au Maroc.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *