Disparition de 353 conteneurs : Le procureur de Libreville cache les noms des criminels

Après que la présidence de la République ait annoncé l’application « sévère » de sanctions contre les malfaiteurs à l’origine de la disparition de 353 conteneurs de Kévazingo, le procureur de Libreville a affirmé, par voie de communiqué le 13 mai courant, avoir identifié les protagonistes. Chose étrange, seuls les noms chinois ont été communiqués.

À l’allure où vont les choses, le flou sur la disparition des 353 conteneurs de Kévazingo n’est pas prêt d’être levé. Bien que la présidence de la République ait demandé de faire toute la lumière sur cette affaire qui choque encore plus d’un, le procureur de Libreville lui, Olivier Nzahou, a choisi les noms de tous les protagonistes. Dans un communiqué lu par ses soins , seuls les noms de quelques trafiquants chinois ont été révélés.

Dans l’opinion, de nombreuses questions sont posées. Qui sont les membres de l’administration publique identifiés lors de l’enquête ? À quelles administrations précises appartiennent-ils? Quelles sanctions pour ces compatriotes véreux ?

Des questions dont les réponses sont fortement attendues par les gabonais.

Joseph Mundruma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *