Endettement : Le Gabon désormais esclave des bailleurs de fonds étrangers

Après les 85 milliards du Fond Monétaire International (FMI), le Gabon compte encore emprunter 156 milliards à la Banque Africaine de Développement (BAD). En quelques mois seulement, Libreville aura contracté 410 milliards de FCFA, un endettement abyssal.

Le Gabon est résolument à l’agonie. A l’issue du récent conseil inter ministériel, le ministre de l’Economie, Jean Marie Ogandaga l’a déjà annoncé.

Depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus, le Gabon a déjà emprunté 254 milliards auprès des bailleurs de fonds étrangers. Comme si cela ne suffisait pas, une nouvelle requête de prêt de 156 milliards pour cause de coronavirus est déjà sur la table de la BAD.

Dans le fonds, il s’agit de trois prêts distincts de 60,8 milliards, 29,4 milliards et 65,9 milliards de nos francs.

En quelques mois seulement, et pour la seule raison du coronavirus, les plus autes autorités auront fortement endetté le pays.

Agnes Limori   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *