Enseignement supérieur : deux responsables des universités privées épinglés pour dossiers «douteux» !

C’est dans la journée de mercredi 14 août courant, que deux propriétaires des établissements d’enseignement supérieur privés ont été arrêtés par la police judiciaire (PJ). A constaté, un journaliste de Kongossanews.

Il a juste suffi d’un «petit» coup de fil du ministre de l’Enseignement, de la Recherche Scientifique et du Transfert des Technologies, Jean de dieu Moukagni Iwangou pour que débarquent en cascade quelques éléments de la PJ dans les lieux.
Les faits se sont déroulés dans l’enceinte de l’école normale supérieure de l’enseignement technique (Enset), lieu où se déroulent les travaux de la commission sur l’évaluation des établissements de l’enseignement supérieur privé que préside Jean de dieu Moukagni Iwangou.

Selon nos sources, les responsables des universités privées pour faux et usage de faux ont été arrêtés par les forces de police judiciaire lorsque ceux-ci se sont rendus à l’Enset pour des moralités d’enquêtes.

Depuis leurs arrestation, les commentaires vont bon train : pour d’aucuns, comment est-il possible que ces établissements à caractère universitaire ont brillé pendant les années sans s’en inquiéter. Pour d’autres, un chapeau au ministre Iwangou pour ce travail qu’il abat depuis son arrivée à ce département ministériel. Une bonne cure de jouvence. On en assez avec des faux établissements supérieurs fantôme.

Le ministre Moukagni Iwangou a annoncé la publication prochaine de la liste officielle qui renseignerait l’ensemble des compatriote sur le statut réel des établissements d’enseignements supérieurs privées au Gabon.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *