Etat de santé d’Ali Bongo: Une messe œcuménique d’envergure pour un total rétablissement

Souhaiter un rétablissement total au chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba désormais en phase de convalescence au Maroc, prier pour la paix et la cohésion sociale de la nation, plusieurs leaders des confessions religieuses, conseillers politiques à la présidence de la République, membres du gouvernement et directeurs généraux d’entreprises publiques ont fait le déplacement pour le Palais des Sports de Libreville.

Membres du gouvernement, leaders des confessions religieuses, conseillers politique à la Présidence de la République, responsables administratifs, ont fait le déplacement du Palais des Sports de Libreville le 30 novembre courant, dans le 3e arrondissement. Objectif, prier pour le rétablissement effectif d’Ali Bongo Ondimba, la cohésion sociale de la nation et la paix.

Au nombre des officiels, Justin Ndoundangoye, ministre des transports, Ismaël Ondias Souna, Directeur général de la Caistab, et bien d’autres.

Quelques leaders des églises de réveil                          Des officiels de marques.

A l’initiative de l’Association des jeunes émergents volontaires (Ajev), le Palais des Sport de Libreville a refusé du monde. Des milliers de jeunes venus de toute part soutenir l’action en faveur de la première autorité du pays.

Plusieurs jeunes ont fait le déplacement.                     Des responsables religieux ont fait leur allocution

« C’est un moment important pour nous, le chef de l’Etat est déjà en phase de convalescence. Nous sommes venus rendre grâce à Dieu et demander que le processus de rétablissement soit encore plus rapide » a déclaré Stéphanie Atomo, participante.

« Nous attendons impatiemment le retour du chef de l’Etat. Cette action que nous avons menée n’est qu’un début parmi tant d’autres car, nous irons dans les autres provinces pour communier également avec ceux qui n’ont pas pu être là et qui sont des vaillants soutiens pour notre champion, le président de la République » a déclaré Arsène Nkoghé nouvel élu du 2e siège du 5e arrondissement de Libreville.

La jeunesse a répondu favorablement à l’appel

Au menu, chants religieux, allocutions de circonstances et déclarations. Une rencontre  qui a, en plus d’avoir rassemblé différentes sensibilités religieuses, invité les gabonais et les gabonaises à élever à l’unissons la voix pour le chef de l’Etat.

Joseph Mundruma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *