Fête nationale des cultures: osmose de taille

Le ministère de la culture a organisé du vendredi au dimanche 27 mai courant, l’événement annuel denommé: Fête nationale des cultures. Au menu, danses folkloriques, chants, humour et repas traditionnels pour célébrer la 14e édition.

Pour marquer l’évènement, des prestations de danses traditionnelles, de chants, d’humour et d’arts culinaires ont été offertes. L’authenticité de cette culture a été bien appréciée par le public venu nombreux pour la découverte.

Une façon pour le ministère de tutelle, organisateur de cet évènement, de mieux vulgariser la culture gabonaise à travers ces différents spectacles susceptibles de susciter l’intérêt des gabonais. Ainsi, le public a eu droit à un spectacle riche et diversifié.

Pour Joseph Mundruma, journaliste à Kongossanews venu assister à la fête, voir les différents artistes sur scène lui a permis de voyager, d’aller dans sa province dont il est originaire: « A travers ce spectacle, je me suis retrouvé carrément à Lastourville. C’était un spectacle fabuleux, extraordinaire. Vraiment, c’était un grand moment de découvertes. Il y avait un peu de tout » , s’est-il réjouis.

Vue d’une danse traditionnelle

Même appréciation chez Michelle Eyang: « Ce genre d’évènement nous permet de raffermir nos us et coutumes avec des frères d’autres provinces. C’est un rendez-vous d’échanges de cultures et vraiment c’est quelque chose d’inédit. Cette initiative nous permet d’être en symbiose avec les neufs (9) provinces. Cela me donne envie d’aller découvrir la culture gabonaise en profondeur » , a-t-elle laissé entendre.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *