Gabon/BGFI Bank: Où est passé le milliard d’Alfred Bongo Ondimba ?

Les avocats du notaire Alfred Bongo Ondimba ont animé, jeudi à Libreville, une conférence de presse pour dénoncer un détournement d’un peu plus d’un milliard de FCFA qui se seraient volatilisés du compte de leur client, Alfred Bongo Ondimba à BGFI Bank locale.

Il s’agit de plus d’un milliard qui se sont volatilisés des comptes d’études de leur client à BGFI Bank, ont affirmé Anges Kevin Nzigou et Cédric Maguisset, les deux avocats en charge du dossier.

Leur intervention a permis de faire un éclairage sur cette histoire qui fait grand bruit au siège de cette banque internationale installée dans la capitale gabonaise.

«Le notaire a reçu sur son compte électronique le solde de son compte dont le crédit était supérieur à 1,5 milliard de FCFA», ont-ils déclaré.

Alfred Bongo Ondimba aurait interrogé son gestionnaire sur le sens de la notification selon laquelle les liquidités seraient insuffisantes au moment où il tentait d’effectuer une opération alors que son compte épargne était bien assurée.

«Surpris lors des virement bancaires d’un compte à un autre, la BGFI Bank aurait-elle notifié au client que les liquidités seraient insuffisantes pour procéder aux opérations. Toute chose qui laisse croire à un détournement», ont -ils expliqué.

C’est donc après avoir réalisé ce qui s’apparentait au départ pour une blague qu’il a décidé de porter plainte au mois d’octobre 2018 contre BGFI Bank pour «faux et usage de faux en écriture, abus de confiance, opération de paiement non autorisée sur compte séquestre…», relate jeune Afrique.

Courageux, ces avocats n’attendent pas s’arrêter là. Durant le déroulement de la procédure au Gabon, ils envisagent en effet poursuivent leurs démarches hors des frontières notamment en France aux fins de débusquer le patron de cette banque.

Toutefois, il faut dire que voici quatre (4) ans aujourd’hui qu’Alfred Bongo Ondimba affine pour exiger à BGFIBank Gabon le remboursement de la somme de 1, 5 milliard de FCFA dont il ne comprend pas toujours comment elle fait pour se volatiliser de son compte.

Vivement que toute la lumière soit faite dans cette affaire pour le bonheur de toutes les parties.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *