Gabon/Cnamgs: Le syndicaliste Pierre Mintsa dénonce de dysfonctionnement

Mise en place pour soulager les gabonais économiquement faible, la caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs) connait un certain nombre de dysfonctionnement. Toute chose qui a amené le secrétaire général du syndicat autonome des personnels des affaires sociales (Sapas), Pierre mintsa à réagir le week-end dernier, lors d’une rencontre avec la presse locale.

À cette occasion, il a fustigé le comportement des agents en service dans les pharmacies affiliées à la Cnamgs en rejetant les bons de médicaments des malades pourtant assurés.

«La Cnamgs est confrontée à plusieurs difficultés de paiement vis-à-vis de ses partenaires, les pharmacies et les hôpitaux», a-t-il critiqué.

Au cours de cette rencontre avec la presse, le leader syndical a vigoureusement condamné le fait que la caisse nationale d’assurance de maladie et garantie Sociale ne soit plus capable de couvrir correctement les charges liées aux prestations rentrant dans le cadre des missions qui lui sont assignées.

«La Cnamgs vit grâce aux cotisations versées directement par les employeurs pour assurer la prise en charge des travailleurs du secteur privé. Puis, il y a également la subvention de l’État qui est versée dans les caisses de la Cnamgs. Ceci dans le but de répondre favorablement aux problèmes de santé aux personnes économiquement faibles», a-t-il conclu.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *