Gabon/Cyclisme : le ministre Franck Nguema rassure les acteurs du secteur

Dans le cadre de l’assainissement du sport national, particulièrement, le cyclisme, le ministre des Sports, Franck Nguema, a reçu, en audience, lundi 27 Janvier 2020, le directoire de la fédération gabonaise du cyclisme (Fegacy), conduit par son président, Maurice Nazaire Embinga. 

Au cours de cette rencontre, le ministre Franck Nguema a promis de tout mettre en œuvre pour trouver les lettres de noblesses du Sport gabonais, notamment le cyclisme.

«Je suis entrain de trouver les solutions de paiement des salaires de toutes les fédérations pour l’image même de notre pays vis-à-vis de nos étrangers», a rassuré, le ministre des sports.

Dans cette optique, il a indiqué que toutes les fédérations sportives doivent être en mouvement. À savoir, la reprise des championnats, sachant qu’il existe vingt-quatre (24) fédérations au niveau national. «Il faudrait bien qu’elles se réalisent en 2020. C’est mon ambition ardent», a-t-il dit.

S’agissant de la fédération gabonaise du cyclisme, le ministre Franck Nguema a instruit le président de ladite fédération d’élaborer un programme annuel pouvant permettre de former et de préparer les athlètes pour les prochaines compétitions internationaux.

«Il faut qu’à la prochaine Tropicale Amissa Bongo 2021, un gabonais gagne au moins une étape. C’est l’objectif que je vais vous fixer. Pour y parvenir, il va falloir un certain nombre de stages, en Europe, en Espagne et en Afrique», a renchéri le ministre.

Intervenant pour sa part, le président de la fédération gabonaise de cyclisme (Fegacy), Maurice Nazaire Embinga, par ailleurs, prochain candidat à sa propre succession, s’est dit satisfait des nouvelles résolutions prisent par le ministre des sports, Franck Nguema.

Selon lui, la fédération dont il a la charge, a connu de nombreux soubresauts. Il s’agit entre autres, le problème d’arriérés des salaires, l’organisation des compétitions nationales, l’encadrement des cyclistes.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *