Gabon/Japon: signature d’une convention de financement de la coopérative des mareyeuses et mareyeurs du Capal

Dans le programme de coopération bilatérale entre le Japon et le Gabon dénommé les «Dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine», la coopérative des mareyeuses et mareyeurs vient de bénéficier à Libreville, d’un financement de quarante sept (47) millions de francs CFA.

C’était à l’occasion de la cérémonie de signature de contrat de don pour le projet d’amélioration conditions de travail de la coopérative des mareyeuses et mareyeurs du Capal que l’ambassadeur du Japon en République gabonaise, Sato Masaaki, a indiqué que l’ambassade du Japon ne ménagera aucun effort pour que la coopérative des mareyeuses et mareyeurs puisse se poursuivre et se développer.

Pour lui, le Japon a trouvé son attachement et son engagement dans le développement de la pêche du Gabon qui, selon lui, se trouve en face d’une mer très riche en produits halieutiques.

Ainsi pour par sa part, la présidente de la coopérative des mareyeuses et mareyeurs du projet d’aménagement du centre d’appui à la pêche artisanale de Libreville (Capal), Esther Nsourou Ayo, s’est réjoui de l’aide du Japon.

Rappelons que cette convention, dont le signature a été présidée par Biendi Maganga Moussavou, ministre de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’alimentation, a pour objet de doter un nouveau bâtiment pour la restauration de la garderie d’enfants et des services quotidiens de la coopérative précitée.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *