Gabon: la Flame et la CUCM rejettent la dépénalisation de l’homosexualité !

C’est dans une déclaration, largement relayée dans les médias  que la fédération libre des assemblées et ministères évangéliques (Flame) et la fédération coopération chrétienne du corps de Christ dans le monde (CUCM), ont catégoriquement exprimé leur mécontentement quant à la validation de projet de loi sur la dépénalisation de l’homosexualité en terre gabonaise.


«Le Gabon n’a aujourd’hui besoin ni de conflits sociaux, ni de lois favorable à la dépravation des mœurs, favorable à l’ignominie et au déshonneur», a déclaré, le porte-parole, Louis Mbadinga, lors de la conférence de presse ténue, le vendredi à Libreville.


Les ministres du Christ exigent le gouvernement le retrait immédiat de ce texte de loi afin d’apaiser et d’éviter d’inutiles conflits sociaux au sein de la grande majorité des populations dans le pays.


«L’église du Gabon continue d’une part dans la dénonciation des œuvres infructueuses des ténèbres que dis-je, luciférienne ! Des projets uniques allant à l’encontre de la dignité humaine et de nos valeurs cardinales sans compromission», a indiqué, le révérend Mbadinga, ajoutant que «l’église du Gabon continue d’autre part dans ton évangélisation intensive : dans les maisons, les familles, les marchés, les radios, les télévisions, les réseaux sociaux, les carrefours, les agapés, au travail, dans des sphères institutionnels sans relâche».

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *