Gabon: ouverture à Libreville du premier forum national de sensibilisation et d’information sur la Zlecaf

Le ministre du Tourisme,  Commerce, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Industrie, Hugues Mbadinga Madiya, a ouvert, mercredi à Libreville, les travaux du premier atelier nationale de sensibilisation et d’information sur l’accord de la zone de libre-échange continentale Africaine (Zlecaf).

À cette occasion, le ministre Mbadinga Madiya a souligné l’importance de cet atelier nationale de sensibilisation et d’information sur l’accord de la zone de libre-échange continentale Africaine qui, selon lui, constitue une source d’opportunité énorme pour les entreprises qui veulent investir en Afrique.


Il a indiqué que l’ouverture de cet atelier vise à instituer un dialogue inclusif entre les décideurs publics, les acteurs économiques, la société civile et les investisseurs, afin de renforcer leurs capacités sur les avantages de la mise en œuvre d’un environnement économique favorable.


«Chers participants, durant deux jours, vous aborderez les différents aspects pertinents de mise en œuvre de la Zlecaf. Le gouvernement qui suit cette question avec une attention particulière attend de ces travaux des recommandations sur les voies et moyens à mettre en œuvre, pour faire de le Zlecaf un projet porteur de changement tangible, inclusif et durable pour notre pays en terme d’industrialisation, de diversification économique et de création d’emplois», a-t-il dit.


Rappelons que la zone de libre-échange continentale Africaine (Zlecaf), est l’un des douze projets phares et prioritaire du premier plan décennal de mise en œuvre de l’agenda 2063 de l’Union Africaine (UA). Celui-ci vise à faire du continent une Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens, et représentant une force dynamique sur le scène internationale.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *