Hôtellerie/Gouvernement : Signature d’un mémorandum d’entente avec un opérateur économique 

Le ministre du tourisme, Justin Ndoundangoye, a accueilli vendredi, à son cabinet, le nouveau gérant de la structure hôtelière Leconi-Palace, Kambangoye Issi Ghassan pour la signature du mémorandum d’entente entre les deux parties.

Cette signature fait suite aux recommandations issues de la dernière rencontre nationale du tourisme, ainsi qu’à la mise en œuvre du plan de relance économique (PRE), institué par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a rappelé le membre du gouvernement, Ndoundangoye lors de la cérémonie de signature du mémorandum.

«Aujourd’hui avec les résolutions de la rencontre nationale du tourisme, avec les instructions données par le président de la République en matière de l’orthodoxie ou de la bonne gouvernance, nous procédons à la cession de l’hôtel Leconi-Palace», a déclaré, le ministre des Transports et du Tourisme, Justin Ndoundagoye.

Pour lui, cette structure hôtelière cinq (5) étoiles va d’ici peu connaître une cure de jouvence quant à sa réhabilitation totale. «La rencontre de cet après-midi s’inscrit dans le cadre du premier résultat que nous venons d’obtenir avec la collaboration d’un compatriote gabonais qui s’engage dans la reprise de l’hôtel Leconi-Palace», a-t-il indiqué.

Aussi, le ministre a rappelé que l’acquéreur s’engage non seulement à maintenir le personnel mais également à le former afin de rendre plus efficace les services de cette nouvelle figure hôtelière.

Pour sa part, le gérant de l’hôtel Leconi-Palace, Kambangoye Issi Ghassan, relevant l’importance de l’industrie touristique et hôtelière, a indiqué que ce secteur important permettrait à l’État de procéder à la rationalisation des dépenses et l’optimisation des recettes non seulement du pays mais surtout du Haut-Ogooué.

«L’acte que nous venons de poser, symbolise un partenariat public-privé qui va régénérer beaucoup d’emploi des gabonais et gabonaises», a-t-il lancé, soulignant qu’une coquette somme de dix (10) milliards de francs CFA va permettre de répondre rapidement aux besoins de restructuration de l’hôtel Leconi-Palace.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *