Justice : Frederick Massavala déféré à la Prison Centrale de Libreville

Trouble à l’ordre public et incitation à la haine. Tels sont les motifs qui ont suffi à Steeve Ndong Essame Ndong, procureur de Libreville, pour boucler Frederick Massavala Maboumba, un porte-parole et mobilisateur de Jean Ping.

 

Entendu à la DGR après la marche improvisée du lundi 4 septembre dernier, initiative ponctuelle née du refus au meeting de Ntchoréré, Frederick Massavala a été entendu au Palais de justice de Libreville vendredi 8 septembre puis placé à la Prison Centrale de Libreville. Une énième arrestation politique à laquelle a procédé le clan Ali Bongo, après celles de Landry Amiang Washington et Bertrand Zibi Abeghe.

Pour l’opinion, le Pouvoir chercherait désormais à tuer à jamais l’Opposition réuni autour de Jean Ping.

Joseph Mundruma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *