La Renaissance d’«Afrique Elite», le Nouveau Groupe de Presse des «Elites»

Le président du conseil du comité de surveillance, Paskhal Nkoulou a officiellement présenté aux médias, samedi, à son siège d’Akebe-Ville, le nouveau Groupe de Presse «Afrique Elite». Objectif, œuvrer à la construction d’une véritable écologie de la communication médiatique, en produisant une information de qualité, expurgée des fake-news et autres parasitages programmés de la vérité.

Trois (3) organes de presse d’informations générales et d’analyses à connotation internationale viennent de voir le jour. C’est dans le troisième arrondissement de la commune de Libreville que Paskhal Nkoulou a lancé ses activités dans l’univers du journalisme et de la communication.

– Un magazine mensuel: «Afrique Elite Magazine», slogan «la vision du Gabon et de l’Afrique dans ke monde d’aujourd’hui», vendu en kiosque à 1500 FCFA.

– Un tabloïd hebdomadaire: «Hebdo Afrique Elite», slogan «une information libre et citoyenne», vendu en kiosque à 500 FCFA.

– Une plateforme de communication numérique le site quotidien d’informations en ligne: Net Afrique Elite sur l’adresse web : « www.afrique-elite.com», slogan «le monde va vite, nous aussi».

«Nous sommes partenaires et comme tous les citoyens nous voulons concourir à l’ancrage de la démocratie dont la presse libre est un pilier central pour consolider les éléments qui fondent notre vivre ensemble et la bonne gouvernance et meuble le sentiment national», a déclaré le patron d’Afrique Elite.

Selon le promoteur, le groupe de presse Afrique Elite prend le défi de produire et de livrer une véritable information qui aide le citoyen sans voix et interpelle les responsables politiques sur la nécessité de faire dans la transparence. D’où le crédo: «Lire pour s’informer, s’informer pour comprendre et comprendre pour Agir en conscience…».

À noter qu’Afrique Elite est un ancien titre du fondateur Étienne Sambhat Mamdou dit «Chinot», journaliste, décédé en 2013 à l’âge de 54 ans à Libreville.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *