Le CNR célèbre les martyrs du Gabon

La conférence des présidents de la Coalition pour la Nouvelle République, (CNR, opposition), que dirige Jean Ping, a rendu hommage, vendredi 31 Août courant, aux martyrs du Gabon, à l’église Cœur Immaculée de Marie de Nzeng-Ayong, à Libreville.


C’est à la faveur d’une messe de béatification des victimes de l’insurrection populaire du 31 Août 2016, que les patrons des partis politiques de l’opposition, ont fait passer un message de rassemblement, de réconciliation, ainsi que de guérison des blessures.

«Il s’agit de penser à nos morts. Nos martyrs. Ceux qui sont morts en 2016. Notamment, ceux qui sont morts pour les questions de libération du peuple gabonais. Particulièrement des questions politiques lors des élections», a argué Richard Mouloumbi, président de l’Alliance pour la renaissance nationale (Arena), membre de la coalition. 


Pour lui, c’est une journée de tristesse mais en même temps une journée de joie. «Parce que les lendemains sont les lendemains d’espoir. Nous souhaitons que la mort de ces personnes ne soient pas une mort vaine. Mais qu’elle est servi à quelque chose. Bien que le combat continue, nous saurons toujours honorés l’ensemble de ces morts tous les 30 et 31 août de chaque année», a-t-il dit.

«Face aux nombreuses plaintes des familles des victimes et des blessés, le président du CNR, Jean Ping, a promis que le Gabon ne saurait oublier les blessés de l’insurrection et de la résistance populaires», a rappelé, Toussaint Georgette, membre de la coalition pour la nouvelle république, ajoutant que les commémorations continues ce samedi 31 août, au quartier général (QG) des charbonnages.

Les cérémonies ont débuté vendredi 30 Août par la grande célébration à l’église Cœur Immaculée de Marie de Nzeng-Ayong et elles se poursuivrent ce samedi 31 octobre, avec les activités de recueillement au QG.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *