Législatives 2018/CLR:  Mve Ndong Ghislaine abandonne son titulaire

C’est à la veille du scrutin du 27 octobre courant que Mve Ndong Ghislaine ép.Meyoghe a désavoué Jean Claude Ivala Boussamba candidat du centre des libéraux réformateurs (CLR) du 1er siège du 5eme arrondissement de Libreville.

En mauvaise posture aux élections couplées législatives-locales, le CLR ( Centre des libéraux réformateurs) doit désormais faire avec le retrait des plus inattendus de la suppléante de Jean Claude Ivala Boussamba, la candidate Mve Ndong Ghislaine dans le 1er siège du 5e arrondissement de Libreville, le jeudi 25 octobre courant par le biais d’une déclaration.

La démission de Mve Ndong Ghislaine de son poste de suppléante du candidat CLR du 1er siège du 5e arrondissement, témoigne du climat d’instabilité qui règne au sein du parti de Jean-Boniface Assélé.

« Vu la manière dont les choses se déroulent politiquement en ce moment dans notre pays le Gabon, moi Madame Mve Ndong Ghislaine ép. Meyoghe, après avoir discuté avec ma famille, je décide ce jour jeudi 25 octobre 2018, de retirer ma candidature de suppléante du candidat CLR du 1er siège du 5eme arrondissement de Libreville qui a pour titulaire, le Général Jean Claude Ivala Boussamba.», a déclaré la concernée.

Cette désertion vient sans aucun doute anéantir les espoirs de victoire du CLR dans le 5eme, et du coup, il perd en même temps sa crédibilité d’antan du fait d’une politique ambiguë entretenue par le président du CLR. Le retrait de Mve Ndong Ghislaine de la course aux élections pourrait être la conséquence du jeu brûlant dont s’est adonné Jean-Boniface Assélé. Il y a peu, il avait déclaré soutenir Barro Chambrier, candidat du Rassemblement Héritage et Modernité au 4e arrondissement de Libreville, avant de revoir sa position en faveur du PDG.

Une manière de faire dont a peut-être répliquée Mve Ndong Ghislaine, car des bruits de couloir l’annonce au PDG, et surtout qu’elle soutiendrait désormais le candidat PDG, Guy François Mouguegui Koumba, dans la même circonscription politique.

Aimé Serge Boulingui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *