Législatives-locales d’Octobre prochain: Pour conquérir son électorat, le général du Mapane annonce un meeting « stratégique »

Le candidat indépendant aux élections législatives-locales jumelées du deuxième siège du 3ème arrondissement de Libreville, Gaël Koumba Ayouné s’est, à travers les ondes 98.00 du Mapane FM, adressé aux populations de sa circonscription politique son projet de campagne.

C’est le mardi 25 septembre courant, à son siège abritant le groupe Mapane Médias, dans le 5ème arrondissement de la commune de Libreville que Gaël Koumba Ayouné, alias, le général du Mapane a lancé son adresse aux populations de la circonscription politique où il sollicite les voix des électeurs pour son admission à l’Assemblée Nationale.

Après être élu, l’activiste politique attend entreprendre des actions sociales et républicaines à savoir: « la construction des latrines publiques dans le Mapane. La mise en place d’une meilleure stratégie de collecte et de gestion d’ordure ménagère. La dépénalisation du cannabis. La mise sur pied d’un programme d’assistance scolaire et universitaire en recourant à des personnes ressources incontournables dans le domaine etc.

Par ailleurs, le général du Mapane invite les populations du deuxième siège du troisième arrondissement de Libreville à un grand Meeting stratégique qu’il animera le 04 octobre prochain au Stade de la Nation où il va détailler avec mesure les points centraux de sa campagne électorale. Cependant, les équipes technique de campagne du candidat indépendant sont en piste dans les recoins de l’arrondissement pour des causeries politiques.

En rappel, avant ces élections combinées, le mapanien n’a cesse parlé de lui par l’accomplissement des actes sociales tels que: la construction d’une maison moderne au bénéfice d’une veuve, mère de 3 enfants et 7 petits-fils à la Baie de Cochons. La construction bâtiment de rééducation muni d’une morgue à la gériatrie de l’hôpital de Melen. La construction d’une banque alimentaire et pharmaceutique à l’hôpital de Melen. Des Dons en faveur des orphelins. La prise en compte des frais liés au traitement, à l’hospitalisation lors de la crise postélectorale, etc.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *