L’ombre malfaisante de Maixent ACCROMBESSI hante de nouveau Libreville

Gabonais d’adoption, certes, mais les actions de Maixent ACCROMBESSI ont profondément laissé des traces indélébiles dans tout le pays. Vaudou, manipulation, détournements monstrueux, éviction et sorcellerie, le chef Nkani a bien manœuvré lors du premier septennat d’Ali Bongo Ondimba. Frappé d’un terrible Accident Vasculaire Cérébral (AVC), aux préparatifs du scrutin de 2016, nombreux sont ceux qui le croyaient définitivement sur la touche, puisque évacué du Gabon. Que Nenni! Depuis ce début de semaine, l’ombre de l’ancien dircab de Bongo hante Libreville. La raison? Personne ne la connait dans le fond. Mais, certaines indiscrétions parlent de positionnement. « Maixent ACCROMBESSI veut continuer de tirer les ficelles au Gabon. Il souhaite positionner ses petits au sommet de l’appareil de l’Etat » confie une source bien renseignée. Une manœuvre que ne tolèrent pas certaines personnalités publiques aujourd’hui. « Maixent ACCROMBESSI s’est fait couronner roi dans son pays. Qu’il y reste! Qu’il laisse un peu les gabonais gérer leurs propres affaires! » S’insurge un observateur. Joseph Mundruma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *