Maixent Accrombessi, un asticot dans le fruit d’Ali Bongo

L’actuel Haut représentant personnel du chef de l’État, Maixent Accrobessi, est certainement l’homme qui occupe un poste de haute responsabilité sans pour autant en être digne, au regard de son ténébreux passé au poste de Directeur de Cabinet d’Ali Bongo au cours du premier septennat de celui-ci.

Son maintien dans les hautes sphères du Pouvoir et de responsabilité suscite de nombreuses interrogations, tant l’homme serait le principal responsable de la déroute du premier mandat du chef de l’État. En effet, puissant directeur de cabinet d’Ali Bongo, l’homme sans qui rien ne pouvait se faire s’il n’appliquait son imposante signature sur la majeure partie des documents autorisant des sorties d’argent. Environ vingt-un mille milliards (21000) auraient transités par son canal durant le septennat dernier, sauf que cet argent aurait été décaissé pour enrichir un puissant réseau de «criminels financiers» dont il serait le chef de fil, si l’on en croit certaines indiscrétions.

Au regard de ce triste tableau, quelles sont alors les raisons qui peuvent justifier son maintien à un poste aussi important que celui de haut représentant personnel du chef de l’État ? De quelle immunité jouit-il pour ne pas être encore frappé par «l’opération Mamba»?

Un homme avec une réputation aussi entachée nuit sans aucun doute sur la crédibilité du personnel de la présidence de la République gabonaise. Rien ne justifie le fait qu’il continue de jouir de certains privilèges dans un pays qu’il aurait contribué à conduire dans la crise actuel qui frappe le Gabon, tant les sommes détournées sous sa gestion se comptent par centaines de milliards. Mérite-t-il de bénéficier de ce poste qui lui garanti un salaire aussi important ? L’ensemble des Gabonais sans hésitation aucune répondraient par non, si la question leur avait été adressée directement.

Maixent Accrombessi qui se pavane çà et là au Maroc, devrait répondre de sa gestion.

Le président de la république gagnerait en mettant loin de lui un tel homme que beaucoup qualifient de «profitosituationniste», et à qui il ne peut avoir entièrement confiance sans en être déçu. Maixent Accrobessi est actuellement un asticot dans le fruit d’Ali Bongo.

Agnès Limori

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *