Menace de grève dans la santé : «je voudrais vous rassurer que la PIP sera payée incessamment» dixit Serghes Mickala Moundanga

Le bureau exécutif du syndicat national des personnels de santé (Synaps) et celui du syndicat national des agents d’hygiène publique et d’assainissement (Synapha), ont tenu, lundi 09 Mars 2020, au Centre Hospitalier Universitaire de Libreville (CHUL), une réunion de mise au point, notamment en ce qui concerne le mode de paiement sur bon de caisse de la prime d’incitation à la performance (PIP).

Le syndicaliste en chef, Serghes Mickala Moundanga, a souligné que tout sera mise en place dans les tous prochains jours pour que les professionnels de la santé puissent être payés. «Je voudrais vous rassurer que la PIP sera payée incessamment», a déclaré, Mickala Moundanga, après une réunion concernant les différents acteurs en charge du dossier PIP qui fait couler beaucoup d’encres et de salives.

Selon lui, le synaps et le Synapha sont bien déterminés à aller jusqu’au bout. «La dernière fois, lors de notre rencontre, nous vous avons donné une position qui consistait à ne pas faire grève à partir du moment où on savait que le dossier était déjà très avancé et qu’on allait vers le paiement», a-t-il indiqué, avant de saluer les efforts consentis par le ministre de de santé, Dr Max Limoukou sur l’avancement dudit dossier.


Les syndicalistes en chefs ont pris la décision de rassurer les uns et les autres que les modalités de paiement sur bon de caisse de la prime d’incitation à la performance se feront avant la fin du mois de Mars dans tout le territoire national.

«Nous travaillons sur le dossier. Nous ne sommes pas dehors pour nous balader. Nous ne sommes pas dehors pour chercher quoi que ce soit. Nous avons dit, restez assis. Nous poursuivons ce travail. Cette Pip doit vous être payée incessamment», a conclu, Mickala Moundanga.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *