Mesures d’austérité : Le premier ministre entretien les partis de la majorité

Le mercredi 11 juillet courant, le premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet a reçu les leaders des partis politiques de la majorité républicaine et sociale pour l’émergence (MRSE). Objectif, expliciter la teneur des mesures d’austérité initiées par le gouvernement en juin dernier.

En sa qualité de premier ministre chef du gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet a entretenu les représentants de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence (MRSE) autour des questions liées à l’austérité.

«La vocation finale de ces mesures, dont vous avez noté le début d’application de certaines d’entre elles, n’est ni d’annoncer un régime d’austérité encore moins de déclamer une crise généraliser. Il ne s’agit pas non plus de favoriser le délitement du tissu social», a précisé le premier ministre aux leaders politiques convoqués.

Si certaines structures syndicales et partis politiques, à l’instar de Dynamique Unitaire et l’Union Nationale, décrient les réformes mises en œuvre par les plus hautes autorités de la République, ceux de la MRSE, en revanche, proposent d’en faire large échos.

Conforté, nonobstant quelques voix contemptrices, le gouvernement est résolu à aller au bout de sa perspective. Après les diplomates membres des pays du G20 accrédités au Gabon, les partis membres de la Majorité Républicaine et Sociale pour l’Emergence, le premier ministre devrait recevoir, vendredi 13 courant, les partis membres de l’opposition.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *