Œuvre de bienfaisance: L’ONG AMI au chevet des mineurs incarcérés du Château

Dans le cadre de l’opération Morphée, en référence au dieu du sommeil dans la mythologie grecque, l’Organisation non gouvernementale, Aides aux Mineurs Incarcérés (ONG/AMI) a fait un don de matelas aux mineurs incarcérés à la prison centrale de Port-Gentil, dans la province de l’Ogooué Maritime, le samedi 29 février 2020 dernier. Une action en plus qui vient encore montrer toute la détermination de cette organisation à améliorer les conditions de vie des détenus mineurs. Elle s’appuie donc sur la Convention des Droits de l’Enfant, la Charte Africaine sur les Droits de l’Enfant et les autres instruments des Droits de l’homme reposant sur l’ODD n°16.

Après Port-Gentil, l’ONG/AMI ambitionne faire le tour des huit autres chefs-lieux de province pour la même opération. En outre, elle fait appel à des bonnes volontés car ne disposant pas de moyens conséquents. Une façon pour son président fondateur, Béthel Ogandaga, d’inciter les autres et les autres à la solidarité prônée par les plus hautes autorités.

Rappelons que l’an dernier, l’ONG/AMI a été représenté par son président à Douala lors de la fête nationale de la jeunesse camerounaise, mais aussi à Paris et à Brazzaville, avec pour objectif de rencontrer d’autres associations faisant dans le même domaine afin de mieux s’outiller. Des expériences très enrichissantes assorties de meilleurs outils que la structure d’aide souhaite mettre en exergue pour mieux venir en aide aux mineurs incarcérés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *