Opération de contrôle des denrées alimentaires/BDP : Paskhal Nkoulou demande la tête du DG de Sangel

Le bloc démocratique populaire (BDP), par la voix de son président, Paskhal Nkoulou, a appelé, lundi 2 decembre 2019, l’ensemble des commerçants exerçant sous le territoire national au bon respect des règles en matière de sécurité alimentaire.

C’était à l’occasion d’une conférence de presse tenue au siège de son parti, situé à Nombakélé, dans le 3è arrondissement de Libreville que le numéro 1 du Bdp, a notamment demandé la tête du directeur général de Sangel.

Lors des échanges avec les hommes des médias, le patron du BDP, s’est basé sur une attitude qu’il a qualifié de méprisante de la part des dirigeants de cette société Agro alimentaire. «C’est l’attitude méprisante du Directeur Général de San Gel qui confirme cette horrible réalité de notre pays. La loi c’est pour les uns les autres ont acquis des statuts d’exception», a-t-il critiqué.

Selon paskhal Nkoulou, l’inspection générale générale municipales (IGM) qui mène cette action sous le regard bienveillant des agents des forces de l’ordre devrait aller jusqu’au bout pour prévenir les gabonais sur les risques liés à la consommation.

«Comment comprendre qu’un simple directeur général s’oppose à une inspection menée conjointement par les services agréés en présence des forces de l’ordre et que cet homme n’ait pas été mis aux arrêts pour obstructions», a-t-il décrié.

«Et comme si cela ne suffisait pas le PCA de cette boîte d’empoisonneur va tenir une conférence de presse pour présenter ses excuses. Non mais sans blague, ils violent la loi, empoisonnent des gabonais. Pas de problème, on s’excuse de vous vendre des produits avariés toxiques et cancérigènes, souffrez de toute les maladies que vous développez en consommant nos produits, donnez-nous votre argent et mourrez en silence», a poursuivi, Nkoulou, dépassé par les évènements.

Le politique en chef, Paskhal Nkoulou a dit tout son soutien pour cette opération de contrôle sanitaire initiée par la mairie de Libreville. Il a également profité de cette occasion d’inviter les gabonais à faire preuve de patriotisme en observant jusqu’à l’expulsion du territoire national du directeur général de Sangel, un boycott des magasins de cette centrale d’achat.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *