Profanation de tombes : Des collaborateurs d’Emmanuel Issozet Ngondet mis aux arrêts à la DGR

Pour profanation de tombes entre MAKOKOU et BIKELE, trois collaborateurs du premier ministre, Emmanuel Issozet Ngondet, sont mis aux arrêts à la DGR. Il s’agit de sieur Faustin MBOUNDA, conseiller politique, du congolais Jérémie PAZOCK MAYELE, chef de cabinet et de Joël NKEGNA NZOKOKO du Budget.

C’est en effet, l’œuvre d’un vaste réseau déjà auteur du transport des glacières pour une personnalité de MAKOKOU, affaire gérée par l’ex Garde des Sceaux, Ida AYENOUET.

Les limiers de la DGR qui sont sur ce dossier explosif, s’intéressent sur les rôles de chacun dans ce puzzle qui accable la province de l’Ogooué-Ivindo au hit-parade des bastions ritualo-fétichistes.

Le nom d’Emmanuel ISSOZET NGONDET est régulièrement cité dans les pratiques obscures dont ses collaborateurs sont nommément cités responsables.

Rendez-vous est donné le lundi 11 décembre 2017 au Camp Roux.

Joseph Mundruma

Une pensée sur “Profanation de tombes : Des collaborateurs d’Emmanuel Issozet Ngondet mis aux arrêts à la DGR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *