Programme « 3808 logements » : 18 milliards encaissés par les entreprises adjudicatrices

L’examen global du programme « 3808 logements » a révélé que 18 milliards de nos francs avaient bel et bien été reversés aux entreprises adjudicatrices, à titre d’avance de démarrage. Pourtant, les chantiers demeurent inachevés.

«A ce jour, la SNI a mis en place une procédure de recouvrement des créances détenues par les entreprises. Ces importantes sommes devront servir en partie à résoudre le problème récurrent des réservataires qui attendent toujours de voir leurs logements livrés et qui pour certains sollicitent un remboursement des sommes versées», a renseigné Hermann Kamonomono, le directeur général de la SNI. Cette décision intervient au terme d’une assise entre les parties concernées, la Société Nationale Immobilière (SNI) et les entreprises adjudicatrices, en mars dernier.

Aujourd’hui, le Dégé de la SNI souhaite relancer le chantier des 3808 logements, avec plus d’exigences, contrôles et suivis des travaux à l’appui. Lancé en 2013, soit cinq années plus tard, rien n’a bougé d’un iota.  Bien au contraire.

Aussi, face à ce cauchemar qui met à mal les réservataires, la principale motivation de la SNI reste désormais la résiliation des contrats signés avec les entreprises retenues pour la réalisation de ce projet. «La condition des réservataires est injuste et notre motivation à recouvrer ces créances est d’abord due à la nécessité de résoudre cette situation qui perdure. Nous demandons à ces derniers, un peu plus de patience. Nous avons déjà saisi le taureau par les cornes», a assuré Hermann Kamonomono.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *