Série d’auditions des ministres au Palais Léon Mba

Le président de l’Assemblée Nationale, Faustin Boukoubi a présidé, mercredi, les séances plénières au cour desquelles cinq (5) membres du gouvernement Julien Nkoghé Bekalé 2 qui se sont prétés aux séances de questions orales des députés.

Les membres du gouvernement qui ont été auditionés le premier jour sont au nombre de six (6): Il s’est agit de :

-Ministre de la Culture, des Sports chargé de la jeunesse et de la vie associative, Franck Nguema ;

-Ministre de l’Équipement, des
Infrastructures et des Travaux publics, Arnauld
Calixte Engandji Alandji ;

-Ministre des Transports et du
Tourisme, Justin Ndoundangoye ;

-Ministre de la Santé, Max Limoukou ;

-Ministre de l’Économie, des Finances et des Solidarités nationales, Roger Owono Mba;

-Ministre de l’Enseignement supérieur, de a Recherche
scientifique et du Transfert de technologies, Jean de Dieu Moukagni Iwangou.

S’agissant aux nouveaux critères de désignation du nouveau sélectionneur de l’équipe nationale de football, le ministre des Sports a indiqué que sur les 82 dossiers reçus et après examen par le jury, seul, Patrice Neveu remplissait les critères prédéfinis.

Dans cette perspective, Franck Nguema a rapplé que le gouvernement va s’engager à mettre en place un management sportif de haut niveau, avec plus de
rigueur, de professionnalisme et de performance.

S’agissant du ministre des Travaux Publics, le chantier du pont de Nzeng-Ayong, a été livré le 31 mai 2019 et qu’après deux semaines d’essai de charge étaient nécessaires pour s’assurer de sa sécurisation. A-t-il dit, soulignant que cette phase de test aujourd’hui est achevée. En outre, Arnauld Calixte Engandji-Alandji a annoncé son ouverture à la circulation prévu pour ce jeudi 27 juin.

S’agissant des nombreux accidents dumment constatés sur la voie
ferrée ces derniers moi, Justin Ndoundangoye a réaffirmé l’engagement du gouvernement quant à la prise en charge déffinitive des solutions concrètes afin de réhabiliter le chemin de fer.

«Des mesures urgentes ont déjà été prises telles que le déploiement d’agents aux postes de pesée des
trains, les tests d’alcoolémie, la multiplication des contrôles techniques et le remplacement des rails», a rassuré le ministre des Transport.

S’agissant du ministre de la Santé, une révision des statuts de l’Office Pharmaceutique Nationale (OPN) est envisageable pour consacrer une autonomie significative afin de palier à la problématique de
l’approvisionnement des médicaments dans les
dispensaires publics.

Questionné sur la problématique de l’augmentaton du prix du carburant, le ministre de l’Économie, des Finances et des Solidarités nationales, Roger Owono Mba, a indiqué que pendant de longues années, le prix du carburant a été subventionné par l’État.

«De 2015 et 2018, l’État a dépensé 700 milliards de francs CFA en subventions. Aujourd’hui, seuls le pétrole lampant et le gaz butane continuent d’être subventionnés», a-t-il fait savoir.

La rédaction

Une pensée sur “Série d’auditions des ministres au Palais Léon Mba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *