Sly’A : Nouvelle signature chez Afj Productions

La chanteuse gabonaise de RnB & Afro des Hauts-de-Seine National change d’équipe et débarque chez Afro Jazz Production (AFJ Production), une société de production musicale et événementielle de renom international, dirigée par Frédéric Gassita.

Sly’A signe samedi, à la Sablière, un joli coup pour sa nouvelle carrière qui va lui permettre de conquérir l’international. C’est dans cette perspective que l’artiste a officiellement présenté, aux médias deux de ses touts nouveaux clips disponibles: «Mbon’gu et Appelle-moi».

Ses deux titres, a-t-elle dit, doivent permettre d’annoncer la stratégie de promotion spécifique afin d’obtenir des résultats probants et planifiés.

Pour elle, «Mbon’gu» signifie «l’argent» en Ipunu, la première langue nationale. «Ce titre interpelle les jeunes filles à une prise de conscience, en refusant la facilité», a-t-elle martelé. Poursuivant que la recherche du bonheur demande du courage et de la patience.

Quant à «Appelle-moi», ce titre parle typiquement d’amour. À l’instar des jeunes filles de son âge à la recherche du prince charmant, l’homme parfait, attentionné, beau et grand.

Sly’A fait la rencontre en 2014 du jeune producteur et chanteur «Slr Sossa» avec qui, sous le label Ekivok Family, elle sort les titres «JEsabel» feat avec Slr Sossa et Maëva Asselé, «Kel Idée», «Oublies tes soucis» et «Vas-y molo». En 2017, elle est produite par le label Dream Empire qui lui cartonne deux véritables titres pour ses fans, « Wull’ma et Tilo».

Aujourd’hui, la Pop, l’Afro-pop, l’Afrobeat, le Reggae et le Hip-hop constituent les canaux d’expressions favorites de son talent via lesquelles elle s’exprime en français, anglais et en Ipunu, sa langue vernaculaire.
Rappelons que l’artiste chanteuse-auteur-compositrice de son vrai nom, Daniella Manfoumbi Chachour, née le 16 Mars 1995 à Tchibanga (Sud du Gabon), d’un père français et d’une mère gabonaise. Très jeune, elle est bercée dans la musique. À l’âge de treize (13) ans, Daniella Chachour écrit ses premiers textes et c’est à seize (16) ans qu’elle fait sa première pose Studio.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *