Sogatra: les dirigeants soupçonnés des détournements de fonds !

L’opération scorpion est invitée d’agir sérieusement sur le cas de la société gabonaise de transport (Sogatra) qui devrait permettre de tirer au clair plusieurs scandales des détournements de fonds publics.

Comme tout le monde le sait, la sogatra a un parc automobile de moins d’une quinzaine de bus aujourd’hui. Ce qui signifie que ses recettes, comme toujours, ne peuvent plus couvrir toutes les charges.

C’est pour cela que l’État alloue une subvention pour son fonctionnement, et ladite subvention ne devra servir que pour payer les salaires des agents.

Il s’avère clairement aujourd’hui, selon les enquêtes menées sur le terrain, que les décaissements se font au trésor public par le directeur général de sogatra pour acheter des véhicules à ses parents et amis au lieu de payer les agents.

En plus, il recrute des agents payés à 2 millions de francs CFA par mois et il refuse de travailler avec les responsables nommé en conseil des ministres, car dit-il, tant que le premier ministre Julien Nkoghe Bekale est là, on ne va rien lui faire.

C’est dans cette même optique de détournement que le directeur général et le Président du Conseil d’administration de sogatra ont voulu organiser un faux conseil d’administration pour brouiller les pistes des détournements en faisant valider les comptes fantômes.

Heureusement que la hiérarchie de tutelle a vite comprit la manigance pour stopper les ardeurs de cette équipe complètement sclérosée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *