Solirail, ou l’élan de solidarité de la SETRAG en pleine crise sanitaire

Le groupe Eramet, à travers sa filiale au Gabon, la Société d’Exploitation du Transgabonais (SETRAG), a résolu d’accompagner l’action du gouvernement. Il s’agit concrètement de la mise à disposition des kits de protection (des masques au personnel soignant, un soutien matériel et financier à la fondation Ondo pour enfant drépanocytaires). Un geste de solidarité né peu après l’appel du chef de l’Etat au début de la crise du Covid-19.

Un appui conséquent, auquel la SETRAG a associé une distribution de kits alimentaires, au bénéfice des communautés établies le long de la voie ferrée, lesquelles sont depuis le début de la crise sanitaire, lourdement touchées par l’arrêt de circulation des trains de voyageurs.

Pour faire les choses comme il se doit, la SETRAG a mis les petits plats dans les grands. Montant global de cette opération, 150 millions de francs CFA répartis comme suit : 75 millions de francs pour les denrées alimentaires répartis en kit de 50 000 francs CFA par famille, 30 000 masques chirurgicaux, 5000 masques alternatifs, 24000 affiches de sensibilisation, 25 stations de lavage de mains, 1000 litres de gels hydroalcooliques, 400 litres de savons liquides, financement d’une campagne de sensibilisation en huit langues vernaculaires.

Une étape de la caravane “Solirail”

Un dispositif établit au bénéfice des populations

La campagne Solirail, tenue du 2 au 4 juillet courant dans les gares ferroviaires du Gabon ( d’Owendo à Franceville), a permis d’être aux chevet de ceux qui en ont le plus besoin. Les dons, remis aux autorités locales tels le premier adjoint au maire de la commune de Franceville représentant monsieur le maire principal empêché, Norbert Mouyabi, le préfet de Ntoum François Ntoutoume Essone, Fernand Imouyoty le Chef de village de la gare d’Oyan et Janine Essessame le Chef de regroupement de la gare d’Abanga aura permis de faire les choses dans les normes.

La répartition aux populations a été assurée par la notabilité de chaque localité rencontrée.  Huit (8) des unités de soins de la SETRAG, installées le long de la voie, ont assuré la gratuité de toutes  consultations hors Covid-19, pour l’ensemble des populations locales.

Agnès Limori

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *