Tournée Républicaine de BLA : Que du positif

En sillonnant tour à tour les provinces du Haut-Ogooué, de la Nyanga, du Moyen-Ogooué et du Woleu-Ntem, le directeur du Cabinet politique et civil d’Ali Bongo Ondimba a porté un message parfaitement audible pour l’ensemble des gabonais. Selon les instructions reçues, Brice Laccruche Alihanga a rappelé l’attachement profond aux valeurs d’unité, cher au chef de l’Etat. Un périple riche de perspectives. La récente tournée républicaine de l’émissaire d’Ali Bongo Ondimba dans l’Hinterland a le mérite d’avoir rassemblé les gabonaises et les gabonais autour d’un idéal commun. De plus, il n’a pas manqué d’annoncer des promesses réalistes et réalisables, du Distingué Camarade Président (DCP), sans compter la remobilisation des troupes ainsi que la collecte des doléances des populations. Les promesses S’agissant de promesses, il est évident que le chef de l’Etat ne souhaite verser dans la démagogie. C’est ce qu’il faut entendre. Pour lui, il s’agit d’être pragmatique, c’est-à-dire aller aux actes concrets, pour un développement harmonieux de toutes les provinces du pays. Un propos qu’a traduit son émissaire aux populations rassemblées à l’occasion des échanges. A Lambaréné, BLA a annoncé l’ouverture imminente d’un centre de pêche. Une décision d’Ali Bongo Ondimba, pour rendre possible l’autonomisation des jeunes. Des mesures plus effectives devraient participer à stabiliser l’activité et redonner de la force aux pêcheurs. Les doléances Dans la démarche politique qui a été la sienne, le directeur du cabinet politique d’Ali Bongo Ondimba a plutôt procédé à la collecte. Pour lui, en son statut d’envoyer, de messager, il s’est agi d’en faire la collecte puis d’en porter devant qui de droit. L’Hinterland a des besoins et des réalités de vie qui doivent nécessairement être entendues. C’est une conviction du chef de l’Etat. Sur l’ensemble des préoccupations des populations, Brice Laccruche Alihanga a fait la promesse de « transmettre fidèlement » les doléances. Relancer la dynamique PDG En sa qualité de directeur du Cabinet politique d’Ali Bongo Ondimba, Brice Laccruche Alihanga a également au cours de son périple, œuvré à réchauffer la base militante du parti, appelant les uns et les autres à regagner les rangs du parti. Etienne Dieudonné Ngoubou, l’ancien ministre du Pétrole, reçu lors de l’étape de la Nyanga, a manifesté le vœu de revenir au sein de sa famille politique.   Une tournée bien remplie pour l’envoyé d’Ali Bongo Ondimba. Joseph Mundruma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *