Un affrontement évité de justesse entre manifestants à Daoukro

L’intervention des forces de l’ordre a permis d’éviter un affrontement à Daoukro entre manifestants et commerçants à l’occasion de la deuxième journée de la marche de protestation contre la candidature du président Alassane Ouattara à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, a constaté l’AIP.

Des opposants à cette candidature, lors d’une marche pour la place Henri Konan Bédié de Daoukro, ont été freinés dans leur élan par des individus se disant des commerçants, et qui ont tenté de s’opposer à la marche qui, selon eux, perturbe leurs activités. L’intervention de la police a permis d’éviter le pire.

Après le meeting à ladite place et rebroussant chemin, les protestataires ont encore eu maille à partir avec les contre-manifestants. A l’aide de gaz lacrymogène, la police a dispersé les belligérants.

Une autre tentative, cette fois au checkpoint de Demgbê, localité située à la sortie de la ville de Daoukro. Des individus venant d’Anoumanbo, un village environnant pour grossir les rangs des manifestants ont repoussés par la gendarmerie.

Le bilan provisoire fait état de 27 blessés avec un checkpoint des Eaux et forêts incendié près de la brigade de la gendarmerie.

Source: AIP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *