Une délégation d’experts de la BADEA en visite au Gabon

La Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique (BADEA) va effectuer, mardi, une visite de travail dans la province de l’Angounié à 19 km de Mouila en vue de prospecter les opportunités d’investissements et de coopération avec le gouvernement gabonais.

C’est en vue de réduire la dépendance du Gabon aux importations des produits alimentaires qu’une délégation de la BADEA et de l’Organisation Arabe pour le Développement Agricole (OADA), a tenu une rencontre, lundi, avec le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de l’alimentation, chargé du programme graine, Biendi Maganga Moussavou, à son cabinet.

À l’initiative du gouvernement gabonais plusieurs négociations avec des bailleurs de Fonds ont motivé la BADEA et l’OADA a entamé un séjour d’études et de finalisation du business modèles sur les filières volailles et céréalières. Un processus qui va duré trois (3) mois en terme de filière stratégique. Notamment par une mutation profonde qui va permettre de se développer dans un contexte d’ Agro-pôle: fondé sur le principe de végétation de plusieurs acteurs d’une même filières «agro-industriels, agripreneurs et petits planteurs»

Lors d’une séance de travail

Notons que l’objectif de ce partenariat avec ces bailleurs de fonds, est de faire en sorte que le Gabon devienne un pays producteur dans les produits agricoles et d’élevages afin d’éradiquer l’importation en matière de denrées alimentaires. Selon certaines sources, le Gabon dépense en moyenne plus de 400 milliards par an en termes d’importation.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *