5 contrefacteurs de tests Covid-19 écroués à « Sans familles »

Pour la modique somme de 5000 francs CFA, TIOMO Yvette Sabine, CHUWA KAMAYOU Alliance, NDONG MBA Stéphane, TCHAPDA Rocard et FIOKOU YAWOYOU Apeleté, sujets de nationalité camerounaise, togolaise et gabonaise, contrefaisaient des tests négatifs de Covid-19. Ils ont été placés sous mandats de dépôt à la Prison Centrale de Libreville.

 

Leurs téléboutiques et cybercafés s’étaient mués en des laboratoires d’analyses. Moyennant la somme de 5000 francs CFA, soit huit (8) euros, ils attiraient à eux toutes les personnes désireuses d’obtenir des tests négatifs de Covid-19. Une affaire florissante, pour laquelle ces individus se sont rendus coupables.  

L’arrestation de ces faussaires intervenait peu après les plaintes du Comité de pilotage du plan de riposte contre l’épidémie du nouveau Coronavirus (COPIL).  La  Direction Générale de la Contre-Ingérence et de la Sécurité Militaire (DGCISM) procédait ainsi au démantèlement d’un vaste réseau de trafiquants de tests négatifs de Covid-19. Ils ont donc été placés à la prison centrale de Libreville.

Agnès Limori

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *