A la manœuvre à la Société de Patrimoine, Ian Ghyslain NGOULOU et sa galaxie familiale réussissent à placer Danny Deklerk sous Mandat de Dépôt, ce malgré un dossier vide.

Si l’on s’en tient au blog familiale, l’Ex patron de la Société de patrimoine, Danny Deklerk a été remit en liberté le lundi 23 Novembre 2020, après avoir été gardé à vue pendant une semaine à la Direction Générale de la Contre Ingérence communément appelé B2. Une détention faite sans qu’aucune plainte n’ait été engagée contre lui,  et qu’aucun chef d’accusation n’ait été retenu à sa charge.

Selon la même source, cette remise en liberté n’a pas été du goût de Ian Gyslain NGOULOU et son oncle Eddie Priva LEKOUKA, du reste nommé par ses soins comme nouveau patron de la société de patrimoine, qui a de suite et comme un acharnement engagé une plainte de façons unilatérale contre l’Ex DG Danny Deklerk, pour plusieurs motifs,  sans apporter la moindre preuve matériel, ont déclaré ses avocats.

Ainsi, après une rude confrontation avec le représentant de la Société de Patrimoine, Fred MAGNOUMBA, par ailleurs cousin de Ian Gyslain NGOULOU et  Directeur du Contrôle de Gestion dans la Galaxie familiale de la Société de Patrimoine, l’Ex DG, Danny Deklerk a été placé sous mandat de dépôt par le juge d’instruction.

Ses avocats dénoncent une instrumentalisation de la procédure, au regard de la violation des règles administratives qui obligeaient  le DG de la Société de Patrimoine Eddie Priva LEKOUKA, à saisir le Président du conseil d’administration de la Société de Patrimoine au préalable, ainsi que son ministre de tutelle, pour soumettre à leurs appréciations les faits dénoncés sur son prédécesseur, afin de se conformer à leurs décisions avant d’engager quoi que ce soit par le biais d’un  audit ou a travers l’ouverture d’une procédure par l’intermédiaire de l’agence judiciaire de l’État et non de s’auto saisir et d’engager des poursuites  unilatéralement comme un règlement de compte.

 

Pour les avocats, sans l’instrumentalisation de la procédure sur leur client, Danny Deklerk aurait été relâché a raison, du vide dans le dossier de l’instruction par l’absence de  preuves matérielles et en violation de la procédure administrative qui n’a pas été respectée dans la plainte engagée contre lui par le DG de la Société de Patrimoine.

Par ailleurs, les avocats sont à pied d’œuvre pour la remise en liberté provisoire de leur client pour des nécessités d’enquêtes, afin de comprendre pourquoi avoir déféré précipitamment l’Ex DG Danny Deklerk avec un dossier vide en seulement 24h?

Ian Ghyslain NGOULOU s’est-t’il servi d’un levier tissé dans sa toile au Ministère de la Justice pour faire accélérer la procédure de ce dossier sous 48h ?

La question reste posée par le blog de la famille… dans la mesure où pour ses avocats Danny Deklerk s’était présenté volontairement à la contre ingérence pour une audition initié par le DG de la Société de Patrimoine, et que ses passeports étant détenus par leurs soins, en plus de son domicile et l’adresse de ses avocats connus, rien ne nécessitait l’urgence d’un mandat de dépôt sans les conclusions des enquêtes, a moins que l’Ex DG Danny Deklerk représenterait une menace pour ses détracteurs dans la Galaxie familiale de la société de Patrimoine? La question reste posée selon le blog de la famille.

A noter que direct-info nous apprenait le jeudi 27 Novembre 2020, l’interpellation de Ian Ghyslain NGOULOU mis aux arrêts par les services spéciaux le Mercredi 26 Novembre 2020, pour être entendu sur les faits de détournement de fonds et plusieurs chefs d’accusations avant d’être relâché et mis sous surveillance pour nécessité d’enquête.

Vivement que les plus hautes autorités se saisissent de ce dossier  pour mettre véritablement un terme à l’hégémonie d’une Galaxy familiale à la Société de Patrimoine, qui désert les intérêts de l’État pour se servir et régler des comptes personnels.

Joseph Mundruma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook!