Affaires sociales: démarrage imminent d’une enquête nationale pour redéfinir le groupe de mots “Gabonais économiquement faibles”

Réunie avec son cabinet le vendredi 18 septembre 2020 dernier, le ministre en charge des affaires sociales et des droits de la femme, Prisca Koho N’lend, a annoncé le démarrage imminent d’une enquête nationale consacrée à la redéfinition du groupe de mots “Gabonais économiquement faibles”, en novembre prochain. Ce sera en partenariat avec la Banque mondiale.


Il sera donc question non seulement de requalifier les Gabonais économiquement faibles et toiletter le fichier de cette catégorie de citoyens, a précisé le membre du gouvernement, tout en relevant que celui-ci, qui a évolué entre temps, n’a pas été revu depuis déjà plusieurs années. Prisca Koho Nlend a donc présenté les priorités de la stratégie au premier ministre portant notamment sur la restructuration de plusieurs contres sociaux d’ici l’année prochaine et de l’ouverture du centre d’accueil des femmes victimes de violence.
Des objectifs qui devront bientôt voir le jour pour le grand bien des populations.


Pauline Ntsame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *