Contestation : “Fourmies magnans” échoue à mobiliser du monde

Après avoir appelé les populations à se mobiliser contre le Pouvoir du bord de mer en guise de protestation, « Fourmies magnans », un mouvement dit citoyen a essuyé un échec cuisant vendredi 25 Avril courant à RIO, dans le 3èmearrondissement de Libreville.

Après avoir appelé les populations à la contestation contre le Pouvoir vendredi 25 Avril courant, les organisateurs n’ont pas réussi à mobiliser la masse critique nécessaire. Pas un seul homme à l’horizon, ce malgré les messages fortement relayés sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, ce sont quelques policiers et gendarmes qui ont sillonné les lieux, ce pour maintenir l’ordre public et garantir la bonne circulation.

Selon le porte-parole du mouvement, Guy Serge Angoue, cette manifestation populaire avait pour but de lancer la “libération du Gabon contre le pouvoir en place depuis plus de 50 ans et surtout de demander la vacance du pouvoir suite à l’état de santé du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba” .

Un appel qui a été purement et simplement ignoré.

Agnès Limori

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *