Crise économique : Quand les gabonais paient pour les détournements de Maixent Accrombessi

Alors que la crise économique chicotte avec une ferveur indicible le Gabon, que le règlement de comptes politique dénommé « Opération Mamba » bat son plein, deux interrogations subsistent : « Dans quel trou à rats Maixent Accrombessi a-t-il enfoui l’argent du pays? Quand remboursera-t-il ?».

Si l’ombre malveillante du très encombrant Maixent Accrombessi, ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo semble avoir été conjurée de la Présidence de la République, il n’en demeure pas moins que les dégâts laissés par cet anthropophage subsistent. La crise économique, telle qu’évoquée par les émergents est loin d’être simplement mondiale. Elle résulte, bien au contraire, d’une gestion cavalière de l’argent public, couplée des détournements massifs de l’ancien dircab d’Ali Bongo.

Pendant le premier magistère du chef de l’Etat, chacun sait ce qu’a été le Palais du Bord de mer. Le chef Nkani a été fait maître de tout, aucun dossier ne lui a échappé.

L’argent des gabonais, transporté dans des valises par des factotums tels Hervé Ndong Nguéma et consorts, a servi à l’érection des buildings hors pairs à l’étranger.

Oui, Accrombessi s’est enrichi. Et le peuple gabonais dans tout ça ? Que fait-on des nombreux déficits créés dans les caisses du Trésor Public ? Qui remboursera, serait-ce une fois de plus le contribuable gabonais ?

De l’argent du Gabon, Maixent Accrombessi s’est fortement engraissé. Quand reviendra-t-il pour rembourser ? Autant de préoccupations qui subsistent.

Joseph Mundruma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *