Gabon Autosur expulsé manu militari de son site de l’ancienne gare routière

C’est une véritable descente aux enfers qu’a entamée Gabon Autosur, entreprise spécialisée dans la délivrance de documents afférents à la circulation. Jeudi 26 novembre courant, un huissier de justice pourvu d’agents des forces de l’ordre a procédé à l’expulsion de ladite entreprise, suivi d’une mise sous scellés de l’espace commercial, ce après une décision de justice rendue à cet effet. 

Jeudi dernier, c’est sous les regards impuissants et hagards des employés qu’un huissier de justice commis par le parquet de Libreville a procédé à la fermeture d’un des sites de Gabon Autosur, celui de l’ancienne gare routière notamment. 

Cette fermeture intervient donc après une décision du tribunal. 

De sources concordantes, ce serait l’épilogue d’une bataille judiciaire engagée avec l’entreprise Pièce Équipe Auto, depuis cinq (5) ans déjà. 

Cette dernière aurait acquis le site et en serait le nouveau propriétaire. 

Une injonction de cinq (5) ans en vue d’acquérir un autre site d’exploitation a été donnée à l’entreprise expulsée. 

Nul doute que Gabon Autosur aurait depuis feint de se conformer. D’où la commission d’un huissier de justice. 

Une mésaventure de plus, qui intervient lorsqu’on sait le récent désaveu du président directeur général, à Fabrice Guidat, l’actuel patron. 

Toute situation qui soutien la thèse que les turpitudes auxquelles l’entreprise est sujette, sont loin de connaître leur point culminant. 

Joseph Mundruma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook!