Gabon/Dot : Le parlement met le plafond à 1,5 millions FCFA

l’Assemblée nationale a adopté lundi 21 décembre courant, la proposition de loi portant reconnaissance légale et fixant le régime juridique du mariage coutumier en République Gabonaise. La problématique inhérente au montant de la dot a elle aussi connu un aboutissement. Désormais, ce sera 1,5 millions FCFA comme plafond et pas autrement.

Ayant constitué depuis des décennies une question majeure aussi bien pour les populations que pour le législateur, le mariage coutumier a (enfin) obtenu lundi 22 décembre courant sa reconnaissance légale.

Le montant de la dot, épineux problème qui a très souvent suscité la controverse, a lui aussi été plafonné.

«le montant de la dot ne peut excéder la somme d’un million cinq cent mille FCFA » dispose désormais la loi.

Une légalisation qui abroge, de fait, les dispositions de la loi 20/63 du 31 mai 1963 portant interdiction de la dot.

Si les défenseurs du mariage coutumier se satisfont de cette l’égalisation, il n’en demeure pas moins que plusieurs problématiques subsistent.

Que fait-on des “listes”, très souvent à l’origine de nombreux débordements ? Entre autre préoccupation.

Agnès Limori

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook!