Gabon/Libreville business school : une année bouclée malgré la crise sanitaire

En fin de semaine dernière, Libreville business School (LIBS), un établissement privé d’enseignement supérieur a procédé à l’évaluation de ses étudiants par le biais de la soutenance.

Celle ci marque donc la dernière phase visant à boucler l’année académique 2019-2020. D’autant que les deux semestres ont été composés et lorsqu’on sait les difficultés qui ont découlé lors de la survenance de la pandémie à Covid 19.

“Les soutenances qui ont eu lieu ce matin constituent la dernière phase. Il fallait le faire puisque ça a été prescrit par la tutelle. Nous allons donc maintenant nous préparer pour la rentrée académique 2020-2021”, a déclaré le Dr Prosper Metougue Nang, coordonnateur des activités administratives et pédagogiques.

Face au jury, un impétrant fait la présentation de son travail

Il faut par ailleurs noter que la crise sanitaire actuelle n’est pas rester sans conséquences. Pour ce qui est de LIBS, il est à signaler que deux problèmes majeurs sont non négligeables, notamment celui des effectifs puis l’impact financier.

“Par rapport à la crise, le problème de fond est celui des effectifs. Il fallait donc les répartir par groupe de 20, ce qui est difficile, mais nous avons travaillé là dessus pour que les classes soient assez réduites. Ça a donc un impact financier”, a-t-il précisé.

Et d’ajouter :“étant donné que nous sommes un établissement privé qui reçoit des étudiants boursiers et nous avons des enseignants vacataires. Or, lorsque les effectifs sont réduits, ça génère des cours supplémentaires en terme de vacations, étant donné que tous les établissements n’ont pas encore basculé en mode e-learning, que nous essayons de mettre en place progressivement. Nous savons aussi que plusieurs parents n’ont pas travaillé pendant la période de la crise. On est donc confronté à cette difficulté de fonds de roulement. À ce niveau si l’Etat peut faire un effort pour nous accompagner”.

“Vivement que la crise soit dépassée, parce que à cause des effectifs pléthoriques, il serait plus compliqué de les gérer” a-t-il conclu.

Pour rappel, Libreville business school est un établissement d’enseignement supérieur qui s’inscrit dans le paysage universitaire de l’enseignement supérieur au Gabon depuis 2012.


C’est une grande école de commerce qui offre des formations assez diverses, et dans le secteur tertiaire principalement. Elle présente également des filières comme le management des organisations, qui constitue la filière-mère. On retrouve aussi différentes activités telles que les carrières juridiques, le management des organisations agricoles, la gestion immobilière, la logistique, le transport, la qualité et bien d’autres.

Pauline Ntsame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *